Auguste Tertu

Auguste Tertu, charpentier au Fret puis à Rostellec en Rade de Brest, a dessiné et construit jusque dans les années 70 plus de mille bateaux, des petits et des grands, à voile et à moteur, pour la pêche et la plaisance… Les bateaux de Tertu passent, dans toute la Bretagne, pour des bateaux « pas comme les autres ». Il suffit de les voir à côté des autres pour savoir d’où ils sortent. Leurs formes sont particulières et, à l’usage, ils étonnent tout le monde par leur navigabilité.  (Joseph Perrin, Le Charpentier de Rostellec, 1974).

Auguste Tertu est le concepteur, probablement « crayonnée à même une épaisse planche de chêne posée sur des tréteaux » et le constructeur de La Mouette en 1953.

Réalisations

Auguste Tertu était principalement constructeur de bateaux de pêche, coquilliers, langoustiers, à voile avant la deuxième guerre, puis bateaux motorisés ensuite, jusqu’au Banc d’Arguin, 38m, plus grand mauritanien d’Europe à l’époque.

Mais Tertu était aussi marin, avec un goût prononcé pour la régate. Il construisait les bateaux de plaisance avec le bois qui lui restait de la construction de ses grands bateaux de pêche. Meil Ar Chaz, cotre de 6,40m construit en 1948 avec Tertu à la barre a dominé les courses d’après-guerre pendant de longues années, et reste dans la mémoire des régatiers de la Rade.

Bateaux classés Monuments Historiques

  • Coquillier Bergère de Domrémy (10m50, 1936)
  • Coquillier Général Leclerc (11m20, 1948)

Spécificités de conception et construction

Les bateaux de plaisance signés Tertu sont des bateaux robustes et très marins. Ils se distinguent par des formes « tête de thon, queue de morue » : très pleines sur l’avant, évitant un bateau trop ardent, et étroites sur l’arrière, afin de ne pas traîner d’eau. Le bouchain est très marqué, donnant une grande stabilité de forme. Associé à un lest en fonte important, il apporte une vraie raideur à la toile et une excellente capacité à remonter au vent. La râblure est droite pour assurer, au travers des bordés de fond, la meilleure cohésion entre la quille lestée et les varangues.

Répliques construites aux Ateliers de l’Enfer

Dans les années 90, les Ateliers de l’Enfer ont fait un travail important de relevé de carènes de plusieurs bateaux Tertu, notamment Meil Ar Chaz et La Mouette. Dans le cadre de la formation des Ateliers, Meil Ar Chaz a été reconstruit une fois, et La Mouette à deux reprises. Les plans de ces bateaux sont disponibles aux Ateliers et libres de droit.

Liens

Association An Test, sloop coquillier Bergère de Domrémy

Association Lenn Vor, coquillier Général Leclerc

Le Charpentier de Rostellec, de Joseph Perrin (1974), ed. France Empire, épuisé.